Thérapies de couples et médiation

Je suis thérapeute de couple car dans l’alcôve du cabinet je reçois non seulement deux partenaires mais le couple en tant qu’entité à par entière, un véritable challenge chaque fois.
Le thérapeute a non seulement une écoute bienveillante et une présence attentive pour chaque personne mais il est le tiers au service de la relation de couple.
La thérapie de couple permet à chaque partenaire de se sentir un individu à part entière co-constructeur de cette relation. Ils ne viennent pas faire une thérapie pour soigner chacun leur blessures et leurs fragilités mais comment celles-ci ont impacté la relation.

L’être aimé, l’objet d’amour et de désir est dès le début de la relation le miroir sur lequel vient se refléter les espérances et les rêves mais aussi les blessures et les fragilités du passés. Les souffrances non réglées vont dépasser l’histoire d’amour et se déplacer en impactant la relation de couple. Travailler autour de la relation de couple permet d’identifier l’origine de la crise et de mettre des mots dessus tout en remettant en avant le bon dans ce lien amoureux.
Les partenaires qui viennent consulter ont souvent perdu leurs repères au sein de cette relation conjugale et sont en errances psychique, affective et sexuelle. Ils ne savent plus s’écouter et ne savent plus se parler. L’amour est là bien souvent, mais se cache derrière une relation amoureuse devenue source de souffrance.

Ce que j’aime dans cette spécificité de mon métier de thérapeute, c’est de permettre au couple de se rencontrer de nouveau, non pas comme avant avec les premiers regards teintés de frémissements et de fusion mais se redécouvrir aujourd’hui un intime malmené.
J’aime que les partenaires puisent en eux la capacité de réentendre l’autre dans ses besoins et sa singularité, trouver un nouveau mode de fonctionnement pour demain.

La crise dans le couple

Elle intervient à des moments clés de la vie du couple (vivre à deux, nouvelle orientation
professionnelle, arrivée des enfants, maladie, décès des parents, retraite...), mais aussi quand l'évolution de chacun amène parfois à reprocher à l'autre ce qui était apprécié au début.
La crise est aussi le signe que le moment est nécessaire pour rediscuter, réajuster les contrats de couples ou aborder les contrats conjugaux mis en place au fil du temps sans en avoir jamais
réellement discuté, ou encore lorsque l’un des contrats de couple a été écorné par l’un des conjoints (la fidélité, la répartition de l’argent dans le couple… par exemple).
Chaque événement peut être l'occasion de crises et nécessite un réaménagement de la relation. Il est parfois nécessaire de se faire accompagner par un tiers afin que chacun soi entendu dans son individualité et que les difficultés liées à l’entité couple puisse être abordées sans débordement émotionnel.

Pourquoi envisager de faire une thérapie du couple

1. Si les disputes sont toujours sur les mêmes sujets et que les mêmes problèmes se répètent inlassablement.
2. Si vous n’arrivez pas à exprimer vos besoins et/ou comprendre ceux de votre partenaire.
3. Si un changement dans votre vie est survenu et qu’il impacte votre couple sans trouver
moyen de le gérer : déménagement, mariage, chômage, décès, naissance, infidélité, retraite, adolescence, départ d’un enfant, maladie, dettes…
4. Si les problèmes conjugaux se prolongent depuis 3 mois ou plus.
5. Si vous avez besoin d’aide pour mettre à jour votre contrat de couple car vous ne vous reconnaissez plus dans le règles, les codes ou les habitudes conjugales.
6. Si vous vous sentez en insécurité dans votre couple et que vous n’osez pas exprimer vos besoins et sentiments.
7. Si vous avez tout essayé pour sauver votre couple mais que les difficultés persistent et que vous vous sentez blessé dans la relation.
8. Si les disputes se font de plus en plus violentes.
9. Si votre vie sexuelle n’est plus satisfaisante ou que vous rencontrez une difficulté ponctuelle.
10. Si vous vous sentez dans une grande solitude et que le sentiment d’incompréhension persiste.
11. Si la jalousie désagrège votre relation de couple.
12. Si vous êtes submergés de contradictions insolubles.
13. Si vous souffrez de ne plus pouvoir rendre l’autre heureux.
14. si vous souhaitez comprendre ce qui se passe dans votre couple et apprendre de vos erreurs pourrendre votre relation de couple plus harmonieuse.
15. Si l’autre a une addiction et que vous essayez de la contrôler à sa place : alcool, drogue, jeux, dépenses inconsidérées…
16. Si vous souhaitez rompre en de bons termes et travailler sur un après le moins douloureux possible.

Ce que la thérapie de couple ne peut pas faire pour vous :

1. Si vous cherchez un juge pour votre couple pour convaincre l’autre qu’il est en tort.
2. Si vous avez menacé l’autre pour qu’il vienne avec vous.
3. Si vous êtes tout seul à vouloir travailler en couple sur vos difficultés.
4. Si c’est pour vous donner bonne conscience.
5. Si vous n’êtes pas honnêtes dans la relation thérapeutique.
6. Si chacun refuse de se remettre en question et que chacun nie ses responsabilités.
7. Si vous ne souhaitez pas vous impliquer dans la thérapie jusqu’au bout.
8. Si vous ne voulez pas consacrer du temps, de la patience et de la persévérance pour participer à toutes les séances.
9. Si la thérapie n’est pas une priorité pour vous deux. Être en couple est un travail à part entière.
10. Si vous n’avez pas tous les deux la véritable volonté, le profond désir de trouver des ajustements créateurs pour votre couple.